Nioumachoi Plage01

14 04 2009
Nioumachoi Plage01 top1_01
AccueilUne ile des ComoresUne nature préservéeVotre séjourContact

La plus petite des  » îles de la Lune « 
Mohéli avec 290 km2 (soit 20 km sur 10) est la plus petite des quatre îles de l’archipel des Comores, dont les trois autres îles sont Grande Comore, Anjouan et enfin Mayotte, qui est un Territoire d’outremer français. Mohéli a la forme d’une hache préhistorique aux abords dentelés bordée du sud au à l’est par une guirlande de 13 îlots satellites. Elle est géologiquement plus vieille que Grande Comore ou Anjouan, mais plus jeune que Mayotte, et possède pour cette raison un lagon partiellement formé, qui renferme cependant des richesses marines exceptionnelles. Mohéli est l’île la plus sauvage et la moins développée des Comores, mais c’est également la véritable perle des Comores de part la beauté de ses paysages.

anisland1_23
an-islandpeople_12 Une histoire riche, un peuple chaleureux
L’île fut d’abord peuplée par des asiatiques au VIIIème siècle, puis l’immigration d’africains, d’arabes, et de perses donna naissance à la culture Swahili, qui s’étendait sur la région de l’Est Africain. Les premiers européens à poser pied sur l’île furent des portugais au XIXème, mais ce sont les français qui ont été les plus déterminés à coloniser l’île, ce qui fut établi à la fin du XIXème, jusqu’en 1975 et l’indépendance votée par trois des quatre îles des Comores. Seule Mayotte resta française. Depuis ce temps là, il y a eu une longue succession de coups d’états et de troubles politiques, mais aujourd’hui les Comores sont un pays stable et tranquille, où vous serez davantage en sécurité que dans n’importe quel pays occidental. Il n’y a pratiquement pas de vol à Mohéli.
Les 35000 habitants de l’île vivent principalement de la culture d’épices, de l’élevage, et de la pêche. Les Mohéliens sont musulmans et pratiquent un islam très tolérant. Cette influence musulmane est très présente: les femmes couvrent leur têtes en dehors de chez elles, le seau d’eau remplace le papier toilette, et les hommes passent des heures à discuter à l’ombre en jouant aux dominos. A la croisée de l’Orient et de l’Afrique, la singularité et l’hospitalité des Mohéliens ne pourra que vous séduire. 

Les fêtes et les danses
Dans toute fête Comorienne, la nourriture tient une place centrale : on mange généralement beaucoup (principalement du poulet grillé, un cabri, du riz ou des bananes cuites). Si vous êtes à Mohéli en Juillet-Août, vous aurez certainement l’occasion d’assister à de grands mariages. Les plus élaborés demandent jusqu’à 3 ans de préparatifs ! Les festivités peuvent durer une semaine. Parmi les nombreuses manifestations, citons les danses comme le wadaha (danse du pilon, réalisée par les femmes), le chigoma (danse masculine) ou le diridji (danse d’hommes, avec des cannes, autour d’une table). Vous admirerez les bijoux et les masques de beauté des femmes. Seule la « soirée de gala » est mixte. Le « tam-tam boeuf », pendant lequel les hommes viennent défier un boeuf en dansant, est particulièrement spectaculaire.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | office2003key
| Blog du niveau intermédiaire
| paroisdedouche